4/6UAdR-hDV4pBSe1krregNLHFUZRH6rWTajIhPZYq0bM
Accueil / Profil Buzz / Profil-buzz avec CoCo Ndao la déesse du « Make up », une femme très talentueuse

Profil-buzz avec CoCo Ndao la déesse du « Make up », une femme très talentueuse

Après la vidéo-girl Christelle, ce sont les portes du métier de maquilleuse que buzzclic.net vous ouvre désormais. Un métier discret auquel on ne pense pas forcément tout le temps, mais qui est malgré tout indispensable à bien des relations artistiques.

Notre profil buzz d’aujourd’hui se nomme Codou Ndao, plus connu sous le nom de CoCo, une très grande maquilleuse de dakar,qui, aujourd’hui, propose de nous en apprendre un peu plus du ‘’Make up’’, un métier particulier et mystérieux.

« Bonjour, je m’appelle Codou Ndao communément appelé CoCo, je suis née et j’ai grandi à Dakar et je pratique le métier de ‘’Make up’’ ou maquilleuse. Je suis une grande passionnée de Make up, depuis que je suis toute petite, ça était toujours un grand rêve de faire plus grandes écoles de maquillage professionnel dans le monde, ce qui n’était pas facile du tout et qui reste de l’être.

Comme tout rêve d’une gamine, ma mère m’avait promis des études de maquillage à l’extérieur, une fois le bac en main, mais au lieu de me concentrer sur mes études pour décrocher le diplôme, c’était le contraire parce que je préférais la mode qu’aux  études, ce que je voulais faire, c’est le maquillage et seulement le maquillage.

Je me souviens que j’allais à l’école avec ma boite de maquillage, pour qu’une fois en récréation, j’en profitais pour faire des séances de make up en classe avec mes camarades, ce qui m’empêchait vraiment d’avoir le bac. Et quand il y’avait des cérémonies je les maquillais aussi. Je souviens aussi que mon surveillant monsieur Badji ne voulait pas du tout que j’amenais avec moi mes effets de maquillage, du coup, il me les confisquait tout le temps devant mes camarades de classe(rire), c’était à Machalah.

Au fur et à mesure j’ai fini par laisser les études pour me concentrer dans le maquillage et je me suis dit que je vais de ma passion mon métier. Et grâce à ma mère et mes amis, je me suis lancée ce défi pour être la grande maquilleuse du Sénégal et pourquoi en Afrique.

Au début ce n’était pas du tout facile, parce que je ne maitrisé pas certaines techniques du make up et je me suis mis à exercer et à me perfectionner, jusqu’à ce que le bon Dieu me vient en aide.

Au paravent, je voulais faire la plus grande école de maquillage au monde « make up for ever », mais je voulais d’abord me perfectionner ici au Sénégal et  remercie ma maman chérie qui m’a donné sa bénédiction et m’a beaucoup épaulé sur différentes activités qui menées vers ma réussite dans ce domaine. Et je me suis rapprochée à côté de grandes icônes du maquillage pour avoir des conseils vue leur expérience et tout.

En ce moment Dieu merci, je maquille pas mal de personne, surtout de très grandes personnes, que ce soit dans la musique, la télé, d’ailleurs, je faisais partie de l’équipe de l’émission « le matin c’est à nous » à la 2stv comme animatrice dans la rubrique beauté et tendance, j’ai travaillé très dur pour en arriver là.

coco

Pour finir, j’aimerai bien partager avec les filles mon expérience dans le maquillage et leurs données des conseils en make up, parce que nous les femmes sénégalaises, on est naturellement belle et je pense qu’on n’a pas besoin de trop se maquiller, jusqu’à se dévisager.

Dans l’avenir, je veux être la plus grande maquilleuse d’Afrique, avoir des instituts de beauté et pourquoi ne pas être une ambassadrice du maquillage au Sénégal et dans le monde entier et j’y crois réellement.

Enfin, je remercie toutes mes clientes qui viennent de partout au Sénégal « Mbour, Thies, Dakar….etc » et je remercie aussi l’équipe de buzzclic.net pour cet entretien. »

 

Merci !!

 

coco nd

cocoo

 

Coco est joignable sur ce numéro 78 102 79 95

 

 

A propos de njawart

Check Also

LA PREMIÈRE FEMME DE YAYA JAMMEH, ZEINAB, S’ENFUIT À WASHINGTON AVEC SES DEUX ENFANTS ET DEMANDE LE DIVORCE

Le président Jammeh a du souci à se faire. Sa première épouse, Zeinab, d’origine guinéo-marocaine, …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

4/6UAdR-hDV4pBSe1krregNLHFUZRH6rWTajIhPZYq0bM